Banalité du mal – 21 juin

affiche-banalite-20-avril18-page-001

Les compositeurs réunis dans notre programme donnent toute leur intensité, toutes leurs couleurs à des textes poétiques forts: Maurice RAVEL nous fait revivre les cauchemars de l'enfant dépeints par Colette, incantation afro-cubaine de Mauricio OHANA, Einojuhani RAUTAVAARA met en musique des textes de García Lorca, poète assassiné en 1936 par les milices franquistes, Christian VILLENEUVE illustre le doute d'une poésie d'Aragon